Un des nombreux bistrots du boulevard de la Croix-Rousse, son nom vient d'un rocher extrait du sol de la colline pendant la construction du funiculaire de Croix-Paquet ( depuis transformé en métro à crémaillère ), et qui trône au bout du boulevard.
Vous aurez droit à une petite image du «Gros Caillou», emprunté au site de crinoline, site qui parlait de la Croix-Rousse et qui je crois, à cessé d'exister, ou du moins d'être animé.
Le Marché du Boulevard, l'un des plus beau de Lyon, nombre d'agriculteurs de la région viennent y vendre leur production, fruits, légumes, volailles, fromages. Ah.. les fruits rouges des Monts du Lyonnais.
Les terrasses des bistrots où l'on se désaltère après le marché, et le marché au livre du samedi matin
Le Cinéma de quartier « le CIFA St Denis » , cinéma associatif où les Croix-Roussiens peuvent voir quelques semaines après leur sortie, les films à un prix modique, et sans avoir à « descendre en ville », aussi n'est-il pas près de connaître sa dernière séance, malgré son look, et les promoteurs
L'Extraordinaire jardin Rosa Mir, œuvre d'un anarchiste espagnol exilé à la Croix Rousse, porte le nom de sa mère.
Ouvert les samedi après-midi de mai à octobre et pour la fête des lumières.

Sommaire | Retour au debut du voyage | Suite | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | Le Musée Urbain Tony Garnier